Films > documentaires > court-métrages

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Presque Rien avec Luc Ferrari - 50’ (2003)

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Production : Audiovisioconcept - Serge Guez
Réalisation : Jacqueline Caux et Olivier Pascal
Image et Son : Olivier Pascal
Montage : Jacqueline Caux et Olivier Pascal
Etalonnage et Mixage : Olivier Pascal

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

> voir un extrait       > disponible @

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Projections :

- Londres (Grande Bretagne) - Cinéma Close Up - Hommage à Luc Ferrari - 10 Février 2019
- Osaka (Japon) - Salle Stage UK - 70 ans de Musique Concrète - 22 Avril 2018
- Kyoto (Japon) - Salle de la Doshisha Univerty - 15 Juillet 2017

- Scam - Paris
- Palais de Tokyo - Paris
- Auditorium des Halles - Paris
- Auditorium Saint Germain des Prés - Paris
- Le Quartz - Paris
- Poitiers
- Dijon
- Marseille
- Bourges
- Cluny
- Fipatel - Biarritz
- Bologne (Italie)
- Bruxelles (Belgique)
- La Chaux de Fond (Suisse)
- Lausanne (Suisse)
- Osaka (Japon) - Tokyo (Japon) : Espace d’Ochiai 2012
- Kyoto (Japon) : Doshisha University - Clover Hall
- Kobé (Japon) : Art Village Center
- New York : Anthology Films Archives de Jonas Mekas du 17 au 23 juin 2011

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

DVD label “Elica Editions” VPO-4290, Andrea Cernotto. Site web : www.elicaeditions.com e-mail : eadelica@tin.it

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Portrait du musicien Français Luc Ferrari : du sérialisme à la musique anecdotique en passant par la musique concrète…

Après avoir étudié avec Alfred Cortot, Arthur Honegger et Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris et avoir participé à l’aventure du sérialisme, c’est avec passion qu’aux côtés de Pierre Schaeffer et Pierre Henry, Luc Ferrari s’engage dès 1957 dans l’exploration de la « musique concrète » menée au Groupe de Recherches Musicales. Très vite, il mettra en cause l’orthodoxie des sons concrets au profit de concepts de son invention tels que la « musique anecdotique » et le « paysage sonore ». Jouant avec des télescopages et des superpositions d’images sonores empruntées à la vie, il choque le monde de la musique contemporaine en faisant entrer dans celle-ci non seulement le quotidien et le social mais aussi - ce qui paraissait alors parfaitement incongru dans le contexte d’une musique savante - l’intime.

Ce film montre la personnalité éminemment libertaire de ce compositeur hors norme : sa spontanéité, son inclinaison pour l’hédonisme et la sensualité, son caractère curieux, son rejet de tout pouvoir et de toute position stable vis-à-vis des institutions, son goût prononcé pour le jeu, son sens de l’autodérision et son refus farouche de tout dogmatisme. Il comprend un certain nombre de séquences tournées à la Chaux de Fonds avec les musiciens du Nouvel Ensemble Contemporain et sur le lieu de son installation visuelle et sonore « Le Cycle des Souvenirs » au Musée des Beaux-Arts de la ville -. Ce film tente de rendre compte du parcours éclectique : électronique mais aussi instrumental et orchestral de ce créateur prolifique aux mille facettes dont l’une des moindres n’est pas son goût infatigable pour la rencontre et l’ouverture de sa musique à d’autres artistes. C’est ainsi que nous le voyons collaborer, entre autres, avec le jeune musicien « électro » eRikm et le créateur de sculpture sonores Christof Schlaëger.

Jacqueline Caux

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::


:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::



:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::